La revue Numéros parus Sommaires Index des plasticiens Index des auteurs Chroniques Abonnement ► Accueil



Le mot de la Rédactrice-en-chef : une revue conviviale et de qualité


Notre revue trimestrielle a pour vocation de promouvoir les arts plastiques, les lettres et la poésie, principalement au travers des créations de nos adhérents. Jusqu'à l'ouverture de ce site Internet, elle était le seul reflet et le principal lien du Salon Orange avec l'extérieur, ainsi que son organe de liaison interne. Le site ne fait pas double emploi avec elle. Il vient la compléter et souhaite en augmenter l'audience, en renforcer l'attractivité, en expliquer le mode de fonctionnement.

Elle conserve donc toutes ses fonctions de communication et les membres de l'association participent à son élaboration en envoyant textes, photos d'œuvres ou informations personnelles. Celles-ci concernent en priorité des initiatives et réalisations d'ordre culturel (exposition, interview, publication...) mais, si quelqu'un vient à se distinguer dans un autre domaine d'activités (sportif, professionnel, humanitaire...), rien n'interdit d'en parler.

Des informations permanentes figurent en 2e et 3e de couverture : organigramme, adresses utiles, conditions d'adhésion, etc.

Elles sont reprises sur le site pour accroître la visibilité régionale, nationale, internationale du Salon Orange - et favoriser ainsi de nouvelles adhésions.

La couverture proprement dite est l'œuvre d'Agnès Guewen, qui a remporté le grand concours artistique que nous avions lancé à l'automne 2012.
Les pages intérieures sont au nombre de quarante-quatre. Sur la première, le sommaire présente la composition du numéro : chroniques et rubriques habituelles, titres des œuvres d'art reproduites, articles, comptes rendus, hommages, critiques, poèmes et autres textes. La page Sommaires de notre site reprend la totalité des sommaires récents, donnant ainsi aux nouveaux membres une idée générale de notre activité, et aux anciens des références toujours utiles.

Parmi les chroniques et rubriques récurrentes, à côté du mot de la présidente et de l'éditorial de la rédaction, on peut citer :
  • Nos auteurs publient (recension des derniers livres de nos adhérents et partenaires),
  • Les flâneries de Claude Jacquesson (une nouvelle façon de pratiquer la critique d'art),
  • un important encadré intitulé Bonnes nouvelles de nos adhérents,
  • le Courrier des lecteurs,
  • les Annonces : différents concours,  liste des revues et associations amies...

De plus, Jean-Pierre Desthuilliers présentera dès l'automne 2013 une étude régulière sur deux pages intitulée Que sont nos revues devenues ? et Nadine Najman reprendra à partir de 2014 une rubrique qu'elle avait naguère esquissée sous le titre Erato m'a dit, rappelant les règles de versification qui s'appliquent aux principaux poèmes à forme fixe.

Sont aussi publiés des articles d'une à trois ou quatre pages, illustrés ou non, consacrés à des sujets en rapport avec nos intérêts et/ou activités, ainsi que des hommages ponctuels à nos disparus et des comptes rendus de nos expositions, assemblées générales, remises de prix et autres manifestations ou événements majeurs.

Enfin, bien entendu, une place importante est réservée aux reproductions d'œuvres plastiques et aux textes répondant à l'un des deux thèmes de trimestre : celui de la saison qui commence, et un autre assez vaste et assez profond pour plaire à toutes les muses dignes de ce nom. Par exemple :
  • L'été & Musiques, chansons, danses et silence.
  • L'Hiver & Le temps qui passe, la vie, la mort.
Chaque numéro en retire un ton et une unité bien à lui, cohésion que la diversité des inspirations met d'autant plus en valeur.

A noter que toutes les photos paraissent en couleurs et dans un format qui permet de les apprécier - ce dont peu de revues peuvent se vanter.

A noter également que nous n'exigeons pas des textes inédits, bien au contraire : seule compte la qualité ! Nous trouvons en effet navrant et illogique que de bons poèmes soient condamnés à l'oubli parce qu'ils ont déjà été publiés une seule fois quelque part...


24 avril 2013
Nadine Najman