Manuel d'entretien


Cet avant-lire explique l'esprit, la lettre et le but des procédures attachées au portail Adamantane. Même s'il est lu et compris, les dites procédures peuvent demeurer, d'une certaine manière, délicates à comprendre et mettre en œuvre. Mais s'il n'est pas lu, elles seront quasi impossibles à aborder...

Ces procédures ont pour raison d'être de permettre aux webmestres-adjoints de réaliser de manière autonome la plupart des opérations de maintenance du chapitre ou de la rubrique qu'ils/elles co-gèrent.

Métaphore directrice

Il convient d'imaginer un édifice dont les fondations ont même hauteur que l'élévation...Un rez-de-chaussée, un étage vers le haut, et deux sous-sols vers le bas.
Adamantane.net est cet édifice.

Les quatre niveaux de l'édifice


Niveau [1] A premier étage, les pages du site telles qu'elles sont lues sur les ordinateurs des lecteurs, ou ordinateurs clients.

Leur contenu est conforme, à la présentation près, à celui que vous avez défini.
Leur présentation est fortement influencée par le navigateur utilisé par le lecteur, d'où l'utilité, si vous n'utilisez pas le navigateur le plus répandu, Internet Explorer, de l'installer sur votre ordinateur pour voir ce que voient la majorité des lecteurs.
Elle est aussi influencée par les réglages propre au lecteur, par exemple pour ce qui est des polices et corps de caractères. A cela vous ne pouvez rien.
Niveau [0] Au rez-de-chaussée, les pages du site telles qu'elles sont lisibles par vous-même sur  votre ordinateur, ou ordinateur local. 

Une partie de leur aspect physique – le fond – est définie par le contenu logé sur le serveur, contenu sur lequel vous pouvez agir dans le chapitre dont vous êtes co-gestionnaire, en accédant aux niveaux [-1] ou [-2]
Une autre partie – la forme – l'est par :
-les choix que vous avez faits en appliquant les styles de présentation accessibles aux niveaux [-1] ou [-2]
-les particularités de votre navigateur et les réglages que vous lui avez imposé,
-les feuilles de styles attachées à adamantane.net par son propriétaire et que vous ne pouvez modifier.
Niveau [-1] Au premier sous-sol se trouve le texte de chaque page, présenté par l'éditeur de texte dans sa fenêtre spécifique.

Chaque page a son propre sous-sol et les caves ne communiquent pas.
L'éditeur de texte permet
-de modifier le contenu d'un texte existant , et en particulier de  retoucher l'orthographe ou la disposition en paragraphes
-de faire certaines applications courantes de style à la manière d'un traitement de texte simplifié

Au niveau [-1] se trouve le passage secret conduisant à la bibliothèque où sont rangés l'arborescence du site et les outils permettant de créer ou de détruire des entités du type section, rubrique ou page.
Niveau [-2] Au second sous-sol se trouve le code source de la même page, écrit en langage HTML.

Travailler directement dans le code html permet
-d'intégrer facilement les images, les tableaux et les notes de bas de page
-d'utiliser les ressources offertes par les feuilles de style
-de nettoyer si besoin le codage engendré automatiquement par l'éditeur de texte et de résoudre ainsi des problèmes de présentation
-d'intégrer par copicollage des pages entières préparées en code html sous traitement de texte à partir de documents au format .doc ou .rtf

Attention, le second sous-sol doit être particulièrement bien rangé, sous peine de ne pouvoir sans erreur faire évoluer l'aspect du premier sous-sol, donc du rez de chaussée.

Changer de niveau dans l'édifice

Pour se déplacer d'un niveau à l'autre ...

Vocabulaire


voc

► Procédures essentielles

► Comment ranger le second sous-sol
► Comment créer une nouvelle page dans un chapitre, une rubrique ou une section existant
► Comment créer une nouvelle rubrique ou une nouvelle section avec leur page de garde
Attention, créer veut dire faire apparaître dans l'arborescence une entité vide, avec seulement son titre.
► Comment rédiger une nouvelle page
Attention, rédiger veut dire mettre des informations sur une page déjà créée. Il faut toujours créer avant de rédiger.
► Comment modifier une page

► Lignes de code préfabriquées


Ces lignes de code, à copier et coller au second sous-sol, économisent du temps et évitent des erreurs. Elles permettent de réaliser des opérations usuelles telles que :
► Introduire des caractères spéciaux
► Gérer les notes de bas de page
► Etablir des liens avec une autre page internet, quelle appartienne ou non à ce site
► Etablir un lien réciproque entre deux deux mots sur la même page ou sur des pages différetes de ce site
► Introduire une image et en gérer la taille et la disposition
► Tracer un tableau ; seules quelques structures fréquentes sont précodées.

Un élément codé en html étant la réunion de balises et d'informations textuelles, il est toujours possible de copicoller une partie de page, voir une page entière, d'un second sous-sol à un autre, puis de conserver les baliser en modifiant les informations textuelles. C'est d'ailleurs ainsi que j'ai construit ces paquets de code.