Labyrinthe de Reims

Le labyrinthe de Notre Dame de Reims

Toutes les sections du chapitre itinéraire sont placées sous l'égide d'une image d'un type très particulier d'itinéraire : le labyrinthe...

Un parcours énantiodromique

L'énantiodromie - ἐναντιοδρομία - est un concept introduit par Héraclite d'Ephèse, pour désigner le passage brutal d'un extrême à l'extrême opposé.

Carl Jung utilise ce mot pour désigner une loi qui décrit l’effet d’un revirement d’une réalité unilatérale dans son contraire lorsque l’on pousse celle-ci jusqu’à sa limite ; il l'invoque pour décrire l’expérience religieuse, qui est pour lui une expérience de l’union des contraires de la psyché, que sont le conscient et l’inconscient.

 parcours





39
<

40
---

41
---

42
En

43
fa

44
nt

45
---

46
---

47
><

48
---

49
Éc

50
oli

51
er- 

52
---

53
><

54
---

55
---

56
Étu

57
dia

58
nt

59
---

60
---

61
---

62
><

63
---

64
Ing

65
éni

66
eur

67
---

68
><

69
---

70
---

71
Ca

72
dre

73
---

74
---

75
><

76
---

77
---

78
---

79
Dir

80
ige

81
ant

82
---

83
---

84
---

85
><

86
---

87
Con

88
sul-

89
tan

90
t--

91
---

92
><

93
---

94
Ent

95
rep

96
ren

97
eur

98
---

99
><

00
---

01
---

02
---

03
Con

04
sei

05
ller

06
---

07
---

08
---

09
---

10
---

11
><

12
--

13


14
mo

15
in

16

17

18

19

[*]

..

..

..

..

..

..

..

..

..

..

..

..

..

..

..

..

..

..

Un biogramme à large spectre

C'est à Henri Prat que j'emprunte le concept de biogramme.
Sur l'axe du temps, positionner, un peu comme ans un schéma phylogénique, les diverses manifestations d'existence de la personne. C’est ainsi que je fus enfant, écolier, étudiant, ingénieur, cadre, dirigeant, consultant,entrepreneur, avant d’être conseiller, et en attendant un nouvel état à inventer.
Mais simultanément je fus poète, animateur, coordinateur, cherchant...

Avec le recul, je me définis aujourd'hui comme à la fois conseiller d’entreprise généraliste de la systémique des organisations et simultanément écrivain orienté, par paresse et convenance personnelle, vers les formes courtes : poésie, essais, préfaces.

Énantiodromie

Le 5 octobre 2003, Flore Delapalme disait, en conférence à l’Association des Anciens Elèves de l’Institut National Agronomique Paris-Grignon :
Notre vie est comparable au cours du soleil, le matin le soleil augmente progressivement sa force jusqu’à ce qu’il atteigne, brillant et intense, son apogée de midi. Alors survient l’enantiodromie, sa constante marche en avant n’implique plus une augmentation, mais une diminution de sa force. De ce fait notre tâche devant un homme jeune n’est pas la même que devant un homme vieillissant. Chez le premier il suffit de l’aider à lever tous les obstacles qui empêchent l’épanouissement et l’ascension ; chez le second il nous faut favoriser tout ce qui peut fournir un appui pour la descente...
Elle est  Psychanalyste, Membre S.F.P.A.-A.I.P.A., a écrit de la carrière à l'itinéraire et doit donc savoir de quoi elle parle...

Énantiodromie, qu'est-ce à dire ?
En cosmographie, nous avons appris le tracé de trajectoires orthodromiques, aux confins du Sahara chevauché – ou plutôt monté...– des dromadaires, ce Sahara qui pour Antoine de Saint-Exupéry fût aérodrome pour sa rencontre avec le Petit Prince. Nous comprenons donc couramment – si j'ose dire – la signification de la racine δρομος / dromos, la course...
Mais quid d' έναντίος / enantios, le vent de face désignant  métaphoriquement  l'opposé, le contraire ...En stéréochmie les énantomières ont parfois été joliment nommés antipodes chimiques ; Mais l'énantiodromie semble plus rare dans la littérature contemporaine. Le saumon remontant le fleuve qu'il a descendu, jeune ? L'aérostier qui revient vers le sol, ayant épuisé son quota d'hélium ou l'énergie embarquée pour réchauffer l'air ? La double spirale gaélique, qui partie d'une source autour de laquelle elle se déploie-déplie, change de courbure et se réenroule pour disparaitre dans un puits, comme le résume le deux de deniers du TaroT de Marseille ?

Est-ce le décours du voyage de retour, un peu à la manière du héros de Georges Perec qui a en quelques sorte planifié une vie repliable autour d'un moment-pivot, et la fausse symétrie entre avant et après cet événement ?



Neuf + une époques


39-47 : l’enfant
47-53 : l’écolier [1]
53-62 : l’étudiant
62-68 : l’ingénieur
68-75 : le cadre
75-85 : le dirigeant
85-92 : le consultant
92-99 : l’entrepreneur
99-11 : le conseiller
12...   : le témoin

huit années pour s’éveiller et regarder
six années pour apprendre et se construire
neuf années pour expérimenter et voyager
six années pour se développer et imaginer
sept années pour s’engager et tâtonner
dix années pour produire et s’user
sept années pour renaître et changer
sept années pour développer et construire
douze années pour formaliser et transmettre…
et combien d'années pour veiller et témoigner ?

Ces neuf époques achevées [3] , dont la durée moyenne est de huit années, sont résumées dans les sous-sections correspondantes. Dès 2008-2009  j'ai pensé qu'il me fallait envisager une dixième époque…me reposer et me préparer à disparaître ? Quel libellé choisir ?
Aujourd'hui, je définis les années 2012 et suivantes par un mot-projet tel que le témoin, le surveillant, le veilleur... Sans vouloir influencer par le dialogue ou l'action, seulement par la relation - au sens de relater...- me contenter de regarder le monde et vivre ma vérité.

Une brève fiche d'identité sociale

Des responsabilités comme cadre d’entreprise

Une pratique de la consultance

Un ensemble de références...

...en consultance
...et plus personnelles

Appuyé sur des formations...

...initiale

...complémentaire, improprement appelée permanente...

...et aussi artisanale et artistique

Pour préparer mes activités personnelles des années 2000

Celles qui sont maintenant terminées, ou en passe de l'être : et celles qui ont encore force et vigueur :



[1] Je sais ce que je dois à Jules Vallès pour le choix de ces dénominations…

[2] Jeune pousse, recommande le comité ad'hoc, mais je ne vois personnellement pas d'inconvénient à accueillir ce mot dans mes pages, comme l'a fait le P.L.I., quitte à penser starteupe, comme paquebot ou redingote...

[3]

Si la spirale de notre vie [4] est partagée, pour sa première circonvolution, en 12 périodes de sept années, alors l'escalier circulaire ici tracé est un peu "en retard" sur le modèle. Il est aussi un peu en avance, puisque l'âge du conseiller actif et engagé est, dans cette structure astrologiquement [5] organisée, le dixième, sur douze, du processus de maturation. Ma relation un peu irrégulière au temps, faite de précocités et de retards, y est peut-être pour quelque chose.

[4] Je fais ici référence au papier publié sous la signature de Sarah Maïa dans le n° 11 de CoEvolution, pages 78 et 79. J'emprunte à cet article l'illustration de cette note.

[5] Le fait que je fasse référence à une structuration de type astrologique ne veut pas dire que je puisse croire à l'astrologie. Je pense seulement que s'il s'agit de trouver un fil directeur cohérent et incitant à la méditation, l'astrologie a le même droit à être considérée comme référentiel partageable que la relativité restreinte, la théorie des cordes ou la caballe.

[6] L'espérance de vie moyenne des européens étant à ce jour de 80 ans, j'ai arrêté la fresque en 2019.