imagerie | gris bouillis |

Micrographie Les micrographies des éditions judaïques de la Bible, les calligraphies du Coran, les enluminures ornant les textes saints médiévaux, semblent remplir, mutatis mutandis, les mêmes fonctions que les gribouillis que l'homme moderne graphique en marge de ses livres ou en bordure de ses documents de travail : placer sur le même plan deux niveaux de signification...

L'analyse fine de ces étranges divagations de la plume, de la mine, de la bille, du feutre ne pourrait-elle pas mettre en évidence la prégnance de certains symboles enfouis dans l’inconscient collectif : que de spirales, de flèches, de mandorles...

Étudiant, j'ai acheté et lu, de Jean Vinchon [1 dév] , La Magie du dessin : du griffonnage automatique au dessin thérapeutique.

Le gribouillis, forme particulière  de l'art brut ?

Réserve de gribouillis


ComDir ►
Damier courbe ►
Épave ►
  Ruminations ►
  Téléphoneries


Crédits

Bible hébraïque, massore
Début du Livre des nombres

[* dév]
Suisse, 1294-1295
BNF, Manuscrits, hébreu 5 f. 156v

Pourquoi gribouiller ?

La réflexion au sujet du gribouillage, du gribouillis,  ne date pas d'avant-hier. Si c'est Sophie Feodorovna Rostopchine, alias la Comtesse de Ségur, qui la première me fît découvrir l'existence de Gribouille, par sœur interposée ; puis Amantine Aurore Lucile Dupin, alias George Sand, de manière plus directe ; depuis d' autres encore ont pris le relais pour m'en rappeler à la fois le nom et les comportements.
Mais Gribouille est-il l'inventeur du gribouillage ? Beaucoup pensent que non...Et d'autres pensent même franchement le contraire : ce serait Gribouille qui dériverait, de manière morphologiquement régressive, du gribouillage.

En fait, gribouiller est une manière de s' exprimer en dévoilant l'indévoilable à qui sait lever le voile.

Peut-être est-ce la raison qui poussa Marie-France Gaite à interpréter et enregistrer ses chansons sous le nom de Gribouille. Gribouille se noya dans ses larmes début 1968, après avoir dans sa première jeunesse vécu des gribouillis à la craie dont elle ornait les trottoirs du quartier latin. J'ai dû l'entendre à l'époque, et il me reste d'elle un 45 tours Columbia où elle parle du temps qui vient...
Le site de la chanson rebelle contient un article à propos de Gribouille, alors qu'il ne chante mot de Nicole Louvier, tout aussi rebelle - mais d'une tessiture fort différente - et artiste plus complète, puisqu'elle composait ses mélodies alors que Gribouille s'en remettait en apparence à des musiciens.


[* dév] Sur fond de bestiaire gothique tracé en micrographie, les premiers mots du texte se détachent, calligraphiés dans une belle écriture carrée ashkénaze. La micrographie constitue, dans la tradition hébraïque, une forme originale d'art calligraphique : c'est un procédé d'écriture minuscule qui consiste à placer sur les pages des bibles annotations et gloses du texte sacré.

Le mot hébreu  מסורה - masorah, francisé en massore , a ses racines dans l'Ancien Testament (Nomb., XXXI, 16) avec le verbe mâsar (transmettre  ou  enseigner).
Il désigne l'ensemble de l'appareil critique ayant servi à établir le texte hébreu de la Bible. La Massore a été établie entre le VIe et le Xe siècle.


[1 dév] A propos de Jean Vinchon

Jean Vinchon

texte g
Né à Ennemain près de Péronne en 1884. Mort à Paris le 15 novembre 1964. Thèse en 1911 sur « le délire des enfants », chef de clinique de neuropsychiatrie, collaborateur de Gilbert Ballet, assistant de Laignel-Lavastine à la Pitié. Psychiatre et historien de la médecine (plus de 500 travaux). Selon le webmestre du site de l'AFHM : Toute sa carrière et son enseignement psychiatrique furent empreints de bonté, d'indulgence et d'optimisme. Président, en 1949-1950, de l'Association Française de l'Histoire de la Médecine. A collaboré avec
  • le juriste Me Maurice Garçon, à propos de divers aspects de la sorcellerie et des possessions démoniaques,
  • le poète André Breton,à propos de techniques d'expression dite automatique,
  • et quelques autres...
S'est intéressé à Messmer, au Songe de Poliphile,