Les éditions du Batelier

Pour en savoir plus sur ce petit futharkaire pour débutants, regarder et lire le Lore des Runes [2] . L'ordre de classement y est différent, mais les conseils de lecture du Batelier y sont offerts à réflexion. Et les Runes, comme le Tarot, sont un livre dont les pages sont certes numérotées, mais où point n'est nécessaire de cheminer dans l'ordre des numéros...Au contraire.

Pour avoir une vue sans coupure de l'image, cliquer ici [] afin de cadrer le premier écran



Futhark : les 24 runes
Petit FUTHARKAIRE pour débutants en 24 leçons

Le travail proposé ici est un voyage à travers le futhark, ou alphabet [1] runique, en vingt-quatre étapes. Je l'ai réalisé dans le but d'apprendre les runes, non pas de façon intellectuelle mais de manière intuitive, en associant à chacune des sons et des images.
Je livre ce jeu pour ce qu'il vaut à ceux qui ont de la curiosité pour l'univers riche et complexe des runes, et ne s'en laissent pas détourner par l'imagerie inappropriée qui les entoure trop souvent.

***
La carte est aussi un territoire. Lire la suite...

***
Un bon dessin vaut mieux qu'un long discours.
Enfin, le dessin en lui-même obéit également à une série de choix.
Une des nombreuses façons de s’approprier l’énergie des runes, de la faire résonner en soi, consiste à adopter avec son corps la posture, ou stadha, correspondant au signe tracé. C’est la raison pour laquelle le personnage récurrent adopte, au fur et à mesure de son cheminement dans les espaces des cartes, les stodhür des runes qu’il accompagne, ou parfois qu’il choisit d’incarner.  Lire la suite...

***
À cette époque de quête spirituelle, les runes m'apparaissent comme un champ immense dans lequel plongent nos racines spirituelles européennes - j'entends racines européennes sans la moindre notion de nationalisme, ou autres doctrines de haine ou d'exclusion. Nous allons bien souvent chercher la spiritualité chez les peuples qui ont su conserver la leur, et nous avons indubitablement une grande dette envers eux, qui ont su préserver leur héritage.
À nous de faire revivre le nôtre, délivré du fatras du folklore et de la censure des religions.

18 septembre 2009. Le Batelier

feoh 
uruz 
thurisaz
ansuz
raidho
kenaz
gebo
wunjo
hagalaz
naudhiz
isa
jera
eihwaz
perthro
elhaz
sowilo
tiwaz
berkano
ehwaz
mannaz
laguz
ingwaz
dagaz
othala

La carte est aussi le territoire

Cette cartographie est légendée en référence à un exemple. Les liens entre texte et image sont repérés dans le texte placé à droite par un diamant ♦ suivi du fac-simile de l'inscription portée sur l'image située à gauche.
► Les vingt-quatre runes suivent une progression, depuis les premiers frémissements de la vie humaine jusqu’à son aboutissement idéal : l’accomplissement total de l’être. Cette progression est indiquée par le numéro d’ordre en haut, à gauche. ♦ 1
► Les runes portent un nom, ici indiqué en vieil allemand. J’aurais pu choisir le nom saxon mais le nom allemand me parlait plus, et mon premier propos en entamant ce travail était d’écouter ce que les runes avaient à me dire, de les faire résonner en moi. Le nom figure en haut, au centre. ♦ feoh
► J’ai figuré en haut, à droite, le tracé de la rune le plus communément admis. ♦
► Le mot rune vient du vieil allemand raunen, murmurer. Avant d’être des signes, les runes sont des sons. Je les comprends comme des vibrations de l’univers traduites en sons de l’environnement naturel, et c’est ainsi que je veux les approcher. J’ai placé le long du côté gauche de chaque carte une possible définition du son que m’évoque la rune. ♦ La vibration du tonnerre ensemence le monde
► La plupart des runes font entendre leur écho dans les lettres latines que nous utilisons chaque jour sans toujours songer à la richesse symbolique qu’elles véhiculent. Aussi je rappelle, en bas à gauche, le caractère latin en résonance avec la rune présentée par la carte. ♦ F
► En bas au centre, j’ai inscrit le nom de la carte, que j’ai choisi pour sa capacité à concentrer le sens premier de la rune, le plus évident, celui dont les autres découlent naturellement. Il est en général issu des mythologies celte ou scandinave, soit directement, soit par évocation d’objets quotidiens appartement à ces civilisations. Pour quelques cartes, le nom appartient à l’univers amérindien ou aborigène d’Australie (et dans ces cas-là, cela n’a pas été une décision a priori mais une constatation a posteriori). ♦ L'Oiseau-Tonnerre
►Toujours dans une optique de mémorisation des runes, j’ai pris le parti de les répartir en quatre champs représentés par le symbole placé en bas à droite : les quatre directions, les cinq éléments, les sept chakras et les huit sabbats : 4 + 5 + 7 + 8 = 24. Ces domaines, bien qu’issus de traditions différentes, ne se contredisent pas entre eux mais, dans le cas présent, s’articulent pour proposer un regard cohérent sur le monde. J’ai travaillé par libre association d’idée. Je revendique la totale subjectivité de cette grille de lecture et ne prétends aucunement délivrer un message par ce choix, dont la raison d’être était au départ purement mnémotechnique. Ce classement en quatre constellations m’a obligée à interroger plus avant les différentes significations de chaque rune et m’a permis de mieux les positionner dans mon ciel intérieur. ♦ Élément Feu
► Toutefois, malgré ce qu’il peut avoir d’artificiel, j’ai eu la surprise de constater au fil de mon exploration qu’il projetait des éclairages, à mes yeux pertinents, sur la plupart des runes. De même que dans les Tarots de Marseille, chaque carte porte différents niveaux de signification, que cette démarche m’a aidés à mettre en lumière. Le long du côté droit, j’ai explicité mon association d’idée par un terme simple. ♦ Le feu de Père-Ciel



Un bon dessin vaut mieux qu'un long discours

Enfin, le dessin en lui-même obéit également à une série de choix.
Une des nombreuses façons de s’approprier l’énergie des runes, de la faire résonner en soi, consiste à adopter avec son corps la posture, ou stadha, correspondant au signe tracé. C’est la raison pour laquelle le personnage récurrent adopte, au fur et à mesure de son cheminement dans les espaces des cartes, les stodhür des runes qu’il accompagne, ou parfois qu’il choisit d’incarner.
Le décor est volontairement sobre, afin de laisser la place à l’essentiel. Les symboles qui apparaissent me sont en général venus spontanément : aucun discours rationnel ne les justifie. Sans doute certains sembleront-ils discutables aux spécialistes.
Les couleurs ont été choisies en fonction d’une précédente étude des runes réalisée l’hiver dernier. A l’occasion de celle-ci, j’ai tracé une rune chaque jour pendant la période de vingt-quatre jours qui démarre au solstice d’hiver, soit le 21 décembre, en n’utilisant qu’une couleur par carte, puis j’ai résumé au dos de la carte les informations trouvées dans un ouvrage consacré au sujet, suivies d’intuitions et ressentis personnels.
J’ai dessiné les cartes en fonction des notes prises au cours de cette étude, ainsi que d’après d’autres méthodes d’exploration intérieure : rêves, dessins libres…
Lorsqu’il s’est agi de peindre mes dessins pour le jeu de cartes, je me suis également inspirée des coloris de mon étude préalable.


1 . F E O H


texte c
retour à la liste des runes, ou petit futharkaire


2 . URUZ


► retour à la liste des runes, ou petit futharkaire

3 . THURISAZ


► retour à la liste des runes, ou petit futharkaire

4 . ANSUZ


► retour à la liste des runes, ou petit futharkaire

5 . RAIDHO


► retour à la liste des runes, ou petit futharkaire

6 . KENAZ


► retour à la liste des runes, ou petit futharkaire

7 . GEBO


Tu es le médiateur entre navire et brises
Pour partage équitable au travers de la voile
De l'inflexible cap et du hasard des vents
Tu es juste équilibre au cadran de la vie
Alternance ajustant jours d'or et nuits de jais
Tu es balance exacte entre inspir et expir

Ô démon religieux dévoileur de liaisons
► retour à la liste des runes, ou petit futharkaire

8 . WUNJO



Tu écoutes le sang qui bruisse dans les cœurs
La bannière qui claque au rythme des artères
Et les respirations des hommes de ton clan
Tu te vêts dans ses plis arrondis qui t’enlacent
Comme liane épousant ton tronc pour mieux sentir
Les ondes de ton pouls vibrant à fleur de peau

Ô porteur d’oriflamme et clameur de slogans.
► retour à la liste des runes, ou petit futharkaire

9 . HAGALAZ


Tu es l'homme angélique au cœur de la mandorle
Tu es multiple en l'un élan nu des possibles
Destins qui aux miroirs de glace se dessinent
Tu es l'enfant à naître au bris d'une fêlure
Disloquant le cristal ou germe ton éclat
Tu hérites des eaux dont la force t'expulse

Ô fœtus incubé dans les froids de l'espace
► retour à la liste des runes, ou petit futharkaire

10 . NAUDHIZ


Tu traverses la nuit sur un rais bleu de lune
Tu glisses sur la corde agilement filée
Entre l'œil de l'aiguille et le pôle pupille
Clef de voute nocturne iris des résurgences
Tu déchiffres l'oiseau qui aiguise son cri
Comme envol de prière aux tréfonds de l'obscur

Ô danseur dont le pas s'enchâsse dans le songe
► retour à la liste des runes, ou petit futharkaire

11 . ISA


Tu es passage ogive aux colonnes de fleurs
Nouées aux chapiteaux et dressées en tonnelles
Ouvrant sur l'éphémère et l'éternel instant
Tu es l'arc ou triomphe un homme qui s'apaise
Silence s'imposant pour s'entendre écouter
Son cœur clepsydre battre au tempo de l'étoile

Ô porte sage et lente ouvertement prudente
► retour à la liste des runes, ou petit futharkaire

12 . JERA



Tu es le montreur d’ifs le dresseur de forêts
Discrète ta syrinx a pouvoir d’évoquer
Les grands vents transportant sa mélodie sacrée
Jusqu’aux tréfonds des vals où les sabbats s’érigent
Tu es sous l’œil des nuits, glaneur de météores
L’arpenteur minutieux des prairies du grand Tout

Ô lutin des sous-bois traceur de ronds de fées.
► retour à la liste des runes, ou petit futharkaire

13 . EIHWAZ


► retour à la liste des runes, ou petit futharkaire

14 . PERTHRO


Tu es le livre blanc dont l'image est celée
Au dedans de la page au verso des rétines
Tu es sphère d'opale opaque aux ignorants
Tu es filet jeté dans les eaux boréales
Pour capter ces poissons qui peuplent le non-être
Tu es toile étoilée linceul de nos secrets

Ô tissu juste issu d'un métier méconnu
► retour à la liste des runes, ou petit futharkaire

15 . ELHAZ


► retour à la liste des runes, ou petit futharkaire

16 . SOWILO



Tu es la fleur du prisme angle aigu de lumière
Dont le cristal déploie les couleurs primordiales
Tu es cri de la flûte emplie de souffle tiède
Pour scander les sons purs de la gamme essentielle
Tu es arche céleste attachant aux étoiles
Le soleil intérieur qui serpente en nos ventres

Ô génie à genoux devant le feu qui geint
► retour à la liste des runes, ou petit futharkaire

17 . TIWAZ


► retour à la liste des runes, ou petit futharkaire


texte g

texte d

18 . BERKANO


Le soleil de ton ventre est auréole à l'homme
Tes seins sont galaxies et céleste balance
Ta main se fait rameau pour caresser la terre
Tes yeux sont le reflet des abeilles stellaires
Tes nattes sont ruisseaux et cascades de miel
Le lait bleu de ta peau est nectar pour l'aurore

Ô calme damoiselle et sereine abondance
► retour à la liste des runes, ou petit futharkaire

19 . EHWAZ


Tu es jongleur de foudre ou bien dompteur d'orages
Tu es ce cavalier qui nage dans les nuages
Ta course qui spirale en les lices du ciel
T'emporte au creux des nues vagues d'or du cosmos
Ton galop funambule aux cordes du silence
Les forçant à vibrer en vaste symphonie

Ô chevalier du vent gardien des altitudes
► retour à la liste des runes, ou petit futharkaire


20 . MANNAZ



Tu surgis vertical à l’appel de l’orient
Debout dans le rayon qui perce la ténèbre
Tu rejoins la tribu des hommes éveillés
Par ce cri éclatant qui perce l’univers
Sous le ciel encor froid tu t’étires te dresses
Devenu pour un temps conducteur de lumière

Ô choriste assidu à la louange de Sol.
► retour à la liste des runes, ou petit futharkaire

21 . LAGUZ


► retour à la liste des runes, ou petit futharkaire

22 . INGWAZ


► retour à la liste des runes, ou petit futharkaire

23 . DAGAZ


► retour à la liste des runes, ou petit futharkaire

24 . OTHALA


► retour à la liste des runes, ou petit futharkaire






[1] Le mot alphabet est la transcription phonétique des deux premières lettres de la série hébraïque [א+ב] aleph~beth, ou de la série grecque [α+β] alpha~bêta. Le mot futhark est lui construit en concaténant les phonèmes représentés par les six premières runes f+u+th+a+r+k .

Futharkaire est calqué sur abécédaire, qui lui est fabriqué à partir des phonèmes représentés par les quatre premières lettres de l'alphabet latin a+b+c+d . Une seule occurrence sur gougueule...

[2] Le mot anglais lore peut être approximativement traduit par le mot français tradition, pris au sens de recueil des usages anciens tels qu'ils peuvent être enseignés par transmission...et courent le risque d'être perdus. Folklore [ folk + lore ] a été francisé pour désigner une tradition populaire : coutumes, mythes, danses, dictons, chansons, costumes, vocabulaire,...
Voir aussi à ce sujet ce site



Référence 1
Référence 2