logo

la jointée

Vous êtes bien sur www.lajointée.com, ou www.lajointee.com, le site de l'association la jointée. L'acte de naissance de ce site a été publié dans le numéro 84, décembre 2006, de la revue jointure en ces termes :

Nous avons pris la décision, non pour nous conformer à un usage qui se répand, mais pour soutenir et développer les relations entre animateurs, auteurs et lecteurs, de naviguer non plus seulement dans les vagues de la mer de papier, mais aussi dans les courants des vents du virtuel. Autrement dit, nous avons enrichi le réseau d'une nouvelle maille.
Nous avons même cédé à une pulsion d'acharnement francographe associée à une crise d'accentite aigüe en nous appropriant aussi l'adresse www.lajointée.com. Il est possible que certains navigateurs, encore soumis à l'impérialisme amérikain, la refusent...dans ce cas la version accentuee, c'est à dire non accentuée, est un honorable bateau de secours.



Pour trouver ce que vous cherchez, si vous n'êtes pas expert en farfouille, renoncez à la vadrouille, et si ne voulez vous retrouver bredouille, faites par notre page d'accueil le détour qui débrouille l'écheveau des rubriques du site...Bonne visite.


Une association littéraire très ordinaire...

la jointée est une association régie par la loi du 1° juillet 1901 et le décret du 16 août 1901, déclarée le 12 août 1983 à la Préfecture de Police de Paris, par Jacques Arnold, homme de lettres, Jean-Pierre Desthuilliers, ingénieur-conseil,  Liliane Loan-Luong, graveur, Guy Pueyo, conservateur d'archives et Daniel Sauvalle, professeur agrégé , et enregistrée sous le numéro 83/4158.

JOINTURE est une revue trimestrielle éditée par la jointée, le numéro 00 étant daté de septembre-octobre 1983, et le numéro 01 du printemps 1984, sous ISSN 0760-8039.Le numéro 100 est programmé pour  le 24 février 2011, jour de la Saint Modeste, patron des obstinés.

Les ressemblances perceptibles entre le nom de l'association, celui de la revue et celui du site ne sont pas fortuites.


Un projet global conçu en 1982


Notre projet peut être symbolisé
par ce dessin dû à Liliane Loan,
co-fondatrice de l'association.
Il orne nos publications...

La Jointée est une association de personnes libres et de poètes indépendants.
Elle est conçue comme projet, c’est à dire à la fois ouverte, gratuite, nécessaire et organisée. Ce projet se réfère à des perspectives pratiquement libertaires.
Pour banales qu'elles soient, ces perspectives tracent notre cap avec une ténacité presque coupable d'entêtement.
Elles se nomment  :
  • pluralité,
  • responsabilité,
  • solidarité
  • interactivité.
La Jointée doit son nom à Michel Martin, auteur de l'ouvrage éponyme, et qui nous fit don de ce titre qui nomme ce que deux mains jointes peuvent contenir de grain...

La pluralité

Chacun a le libre choix de son sujet et de son mode d'expression. Nous ne militons pour aucune forme poétique. Nous nous disons volontiers éclectiques.
La Jointée se déclare Université d'Écritures. Pour la poésie, uniquement. Pour la poésie en soi, et aussi pour la poésie en toute forme d'art.
La Jointée se sous-titre Poésie & Arts.Il arrive que nous rencontrions des textes dont le sujet n’émeut aucun d’entre nous, dont la forme n’attire aucun d’entre nous. Ayant déjà juste le temps pour agir en faveur de ce qui nous plaît, nous nous abstenons d’en passer à agir contre ce qui ne nous plaît pas.
Nous ne pensons pas que la conformité à un ensemble de règles formelles soit le seul critère de qualité d’une expression poétique.
Si la règle enrichit en donnant un sens au travail d’écriture, elle est une des portes de la convivialité.  Si la règle appauvrit en torturant l’expression, elle est une des impasses de l’intolérance.

La responsabilité


Chacun assume celle de ses textes.
Notre comité de lecture, lui, celle de ses choix.
La pluralité en effet n'oblige pas non plus au laxisme. Nous encourageons le poète au travail.
Des mots mis et remis et rimés bout à bout n'engendrent pas plus le poème-miracle, que les signifiants posés, juste posés et juxtaposés n'enfantent l'idée-merveille.
Nous refusons des textes...Nous en diffusons d'autres.
L'abonnement à jointure ne donne aucun droit à publication.
L'adhésion à la Jointée, elle, donne celui, démocratiquement lié au fonctionnement associatif, de faire entendre sa différence au service du collectif.
 

Les quatre solidarités


La Jointée est une association de citoyens de toutes origines. Elle réalise un projet dont témoignent ses activités. Pour modestes qu'elles soient, ces activités nous sont essentielles.
Nous voulons manifester quatre solidarités avec les poètes :

Première solidarité : un système de distribution du texte poétique : notre association réalise une mission d'édition.

Elle se manifeste d’abord à travers jointure, intervention régulière, saisonnière au sens strict, dans l'Université d'Écritures.
Depuis 1983, nous avons édité plus de cinq mille pages, réparties entre 78 numéros. Plus de onze cents poètes publiés, plus de six cents recensés, plus de cinquante mis à l'honneur comme figure de proue…
Des poètes vivants francophones, en majorité, mais aussi des disparus, même méconnus, et des poètes de langue natale européenne, traduits et adaptés en français par un autre poète...

Elle a accompli aussi, et continuera d'accomplir des actions ponctuelles, d'un rythme plus annuel, comme le furent :
Pour assurer cette mission avec la meilleure valeur ajoutée possible pour les lecteurs comme pour les auteurs, nous nous limitons de préférence à la publication d’inédits. Nous considérons comme inédits, mais nous comprenions que cela puisse se discuter, des textes ayant fait l'objet d'une diffusion en ligne.

Deuxième solidarité : un réseau de lecture : notre association vit une mission de connexion.

Nous utilisons les ressources reçues pour nous nourrir, pour nourrir jointure d'une autre matière première, qui est non plus le texte isolé que nous publions, mais l'ouvrage achevé que nous lisons et signalons, ou présentons de manière plus détaillée.
Nous échangeons entre nous les ouvrages reçus, et si tous n'engendrent pas de commentaires publiés, au moins ont-ils trouvé lecteurs attentifs.
Nous mettons en rapport entre eux des acteurs du système d’écriture poétique, quelle que soit la forme de leur engagement.

Troisième solidarité : des actions de soutien : notre association assume une mission de facilitation.

La poésie est pour nous un univers libre et toutefois sans concurrence - ce qui ne veut pas dire sans passions ni parti-pris...- et nous appuyons, par notre participation :
diverses manifestations qui relèvent de cette autre manière de diffuser l’écriture poétique que sont cercles de rencontre poétiques, spectacles de salle ou de rue, et autres cafés littéraires.
Nous soutenons aussi des manifestations qui parfois débordent du cadre strict de la poésie purement scripturale.

Quatrième solidarité : des actions de développement : notre association remplit une mission d’éducation.

Notre perspective, ici, est celle de la qualité de l’écriture.
A la fois processus et produit, l’écriture gagne en qualité quand l’auteur s’engage dans une démarche consciente et volontaire de progrès.
Nous sommes convaincus que la possibilité offerte aux poètes d’être lus est déjà un premier moyen pour qu’ils progressent dans leur art d’écrire, de dire, de voir. Débutants, expérimentés, émérites, tous ont leur propre projet poétique à faire vivre.
Nous avons par ailleurs mis en oeuvre, en particulier à travers des ateliers d’écriture poétique, des démarches plus directement pédagogiques.

L’interactivité


Il y aurait, en gros, cinq grandes familles parmi les associations dont le but avoué est la défense de la poésie et l’assistance aux poètes :
C’est plutôt cette dernière interactivité là que nous désirons. Mais nous ne sommes pas entièrement détachés des quatre premières, également motivantes.

Plus de vingt ans d'histoire


Notre association, conçue en 1982, avec Jacques Arnold comme chef de projet, Daniel Sauvalle comme secrétaire général, et Jean-Pierre Desthuilliers comme président et trésorier, et née en 1983, s’est donné, se donne toujours pour buts de :
Aujourd'hui, la présidence est assurée par Georges Friedenkraft, le secrétariat l'est par Agnès Courdavault et la trésorerie par Marianne Arnold ; l'équipe s'est progresivement renouvelée.
Nos assemblées générales annuelles se tiennent régulièrement, car nous attachons du prix à cette manifestation de vie collective.

Pour atteidre nos buts, nous avons passé et passons ensemble du temps à :

Une association ouverte

Si

Alors