jointure ♦ poésie & arts ♦ la jointée éditeur

LES   AMOURS VÉNÉNEUSES
Christian Grégoire

Les amours vénéneuses

Références

Christian Grégoire
Les amours vénéneuses
Lettre du Monde éditeur, 2005
Roman contemporain

Présentation : Broché - 180 g
119 p. : couv. ill. en coul. ; 23 cm
ISBN : 2730101977
18 €




Lecture, par Georges Friedenkraft



Quelles peuvent être les aventures et les rêves amoureux, le plus souvent dramatiques, d’un collégien naïf, d’un mourant, d’un violeur compulsif, d’un garçon laid comme Quasimodo, d’un tueur en série, d’un touriste qui rencontre une mystérieuse inconnue, d’un prisonnier qui sort de prison, d’un accidenté sur son lit d’hôpital, d’un vieil aveugle insomniaque et voisin d’une prostituée… ?

Voici quelques unes des intrigues, passionnantes et souvent passionnées, où nous entraîne l’auteur, entre l’adolescence et ces [page 10] filles, car nous ne parlions pas de femmes alors… ces sommets qui culminaient de toute leur défiance, ces Kilimandjaro en talons hauts, ces montagnes parfumées et  un âge plus mûr et ces femmes qui se promènent [page 84] un soleil sur l’épaule.

À mi-chemin entre l’analyse psychologique et le rêve éveillé, le propos nous fait basculer dans un monde heurté où la beauté de la femme ne guérit  pas la douleur de vivre, puisque [page 77] l’amour est un poison, puisque [page 23] sensuellement, il suffit d’ouvrir les yeux, sentimentalement la fermeture éclair de son cœur, et sexuellement sa braguette, puisque chacun promène sa [page 32] carcasse déchue d’homme honni dans des [page 20] amours cueillies à la va-vite. L’éternité brisée pour quelques gouttes d’éphémère.
Mais l’amertume qui baigne ces textes – et leurs personnages – ne les prive pas d’une auréole poétique étincelante et d’une ouverture incandescente vers le rêve.
À  lire absolument.


Voilà ce qui en est dit sur Alapage...


Entre détermination et vertige, l'auteur définit l'amour dans le plus beau des arts. Les nouvelles de l'auteur dessinent un trait de feu si ardent que son incandescence en consume ses protagonistes. C'est un orage puissant, de ferveur, de cynisme parfois, qui tourbillonne dans le coeur et peut parvenir à le déchiqueter.
Christian Grégoire, avec son incontestable talent, décrypte l'âme humaine dans ses moindres replis, de la candeur angélique à la noirceur machiavélique, obligeant le lecteur à établir sa propre introspection, balançant entre la recherche du néant et la fureur de vivre, pour aboutir à l'inévitable questionnement : qu'est-ce vraiment que l'amour ?
Homme de communication, Christian Grégoire est un touche-à-tout artistique et littéraire, un auteur au sens littéral du terme. Journaliste audiovisuel, par ailleurs auteur de chansons, il a déjà publié, poésie, romans, essais et nouvelles




[1] Christian Grégoire est président du Syndicat des Jourmalistes et Écrivains, et directeur de la revue que ce syndicat édite, la revue indépendante, revue fondée en 1841 par...Georges Sand et Pierre Leroux.