Christine de Pisan

L'activité poétique implique à la fois
un cœur pour penser, une tête pour aimer,
des accessoires pour produire et distribuer.


[*]
Christine de Pisan au travail

Poé(s)criture .

1953 - 1958
1958 - 1974
1974 - 1979
1979 - 1985
1984 - 2014
1985 - 1999
1999 - 2014
1990 - .........
2000 - .........
Un titre floréal
Un titre minéral
Un titre végétal
Un titre managérial
Un titre théâtral
Un titre bacchanal
Un titre infernal
Un titre vespéral
Un titre terminal








◄  En cours  |  ►  Publiable |  Impubliable | ▲  Publié

Christine de Pisan
est connue comme la première femme de lettres française ayant pu vivre de sa plume. Son érudition la place au premier plan des écrivains de son temps, hommes ou femmes. Veuve, sans fortune, elle réussit à gagner sa vie en écrivant. Moi aussi, mais en pratiquant l'écriture grise...

Problématique de l’écriture poétique inachevée

Le temps des projets intérieurs qu’il faut enfin achever est arrivé. Trois ouvrages en chantier simultanément, du presque prêt à lire au presque prêt à mettre en page.

Or, sans la diffusion du poème, par le papier et texte, ou par le spectacle et la voix, l’acte poétique demeure incomplet. Car Écrire, c’est choisir qu’exprimer pour être entendu. Cinq verbes pour poser, a contrario, la problématique de l’écriture achevée. Trinité du destin de ces autres qui naissent de nous et se veulent autonomes, au prix de notre vie.
Le s’exprimer de la genèse généreuse du sens est certes un des actes majeurs en poésie ; mais sans le choisir du travail acharné et minutieux avec les mots, et sans l’être entendu du cheminement attentif vers l’autre,quels que soient le véhicule et la voie, l’acte d’écrire demeure secrètement stérile.

L'oeuvrage terminé

Les ouvrages publiés et diffusés

Aujourd’hui épuisés chez les éditeurs initiaux, les deux premiers ont été progressivement mis en ligne. Le troisième, lui n'existe que sur ce site. Il s’agit de :

Les parutions en revue

Elles sont répertoriées comme oripeaux de papier dans la rubrique traces de la section Le poète au travail.

Les mentions sur des sites

Tout comme les précédentes, elles ont été regroupées avec les autres ectoplasmes dématérialisés sur une page où cohabitent des traces de styles différents. Aller voir du côté écriture mauve...

La méthodologie poétique

Divers essais, articles de critique ou éditoriaux contiennent prises de position et commentaires explicatifs de ma manière de voir et vivre le travail du poète, qu'il s'agisse de l'écriture elle-même, de la diffusion de la parole poétique ou de la place du poète dans notre société occidentale aux XX° et XXI° siècle.
Ces textes ne sont pas à proprement parler poétiques, et ont de ce fait été placés pour la plupart dans le chapitre Écrivainerie d'adamantane.net.
Voilà le répertoire actif de ces textes ; il sera mis à jour à mesure de leur intégration dans le site :



[1] Le titre a été repris...je suis curieux de me procurer le rapport mentionné sur cette page.
La mise en ligne est très avancée à ce jour : le texte est complet, les annotations en cours de rédaction, les autorisations pour la reproduction des illustrations obtenues.

[2] Ce titre-là aussi a été repris...mais sur un autre registre.

[*] Christine de Pizan, en conversation avec une femme en armure [Minerve?]. Détail d'une image du XV° siècle souvent associée à son ouvrage  fais d'armes et de chevalerie.  Conservé à la Bibliothèque Royale de Bruxelles.
L'illustration montre les accessoires essentiels de production – la table, proche de celle du Bateleur, et son attirail : lutrin, cahier, plumes et encre...– et de distribution –la messagère à cheval, prête à emporter  le manuscrit chez les copistes.
Les œuvres de Christine de Pizan, veuve de Castel,  ont été rédigées entre 1309 et 1429 .
Johann Gensfleish von Gutemberg mit au point ses diverses inventions entre 1430 et 1450, date de  l'impression de la biblia latina, dite "aux 42 lignes".

En savoir plus