artisterie : à propos d'eux, ces artistes...

Quel propos ?

Tenir des propos appelle un qualificatif complémentaire : des laudateurs aux dénigrants, des pertinents aux erronés, des mesurés aux dithyrambiques, des documentés aux incohérents, que de variété de propos possibles.

A propos, selon Émile Littré [2], praticien en pathologie verbale (il commença des études de médecine et traduisit Hippocrate...), signifie convenablement au lieu, au sujet, etc. et s'emploie aussi, adjectivement, au sens de convenable. L'à-propos, lui, et en cet emploi il s'écrit avec un trait d'union, caractérise... la capacité à dire ce qui est à propos.
Toujours selon le même, à propos de [3] , locution prépositive, équivaut à « au sujet de » et se dit, lorsque, à l'occasion de quelque chose dont il a été parlé, on vient à dire quelque chose qui y a rapport. Il s'emploie absolument aussi, lorsque à l'occasion d'une chose on se souvient subitement de quelque autre chose qui s'y rapporte, ou même, dans la conversation familière, ne s'y rapporte pas du tout.

Ici, le besoin à combler était de trouver un titre pour regrouper des papiers écrits en réaction à la lecture de tel ou telle auteur, et plus généralement à propos d'une œuvre de tel ou telle artiste.

Le mot propos, que proposaient et l'usage et l'exemple à été retenu pour ce qu'il est : usuel et simple. La forme Propos sur étant déjà mobilisée — et avec... bonheur — par le philosophe Alain, c'est le plus modeste À propos de [1] qui a été choisi.



C'est qui, «eux» ?

Cet "eux" a quelque points communs avec le nom collectif qui désigne, au même titre que les "ils", l'ensemble des acteurs invisibles qui président à nos destinées : ils ont changé l'heure de ramassage des poubelles...c'est eux qui savent pourquoi !
Ici, il s'agit des écrivains, peintres, musiciens et autres dont la rencontre ne m'a, comme on le dit pudiquement, pas laissé indifférent. Outre ceux déjà honorés ici d'une notice, il me faudra songer à ne pas oublier ceux qui ont marqué mon itinéraire, et y sont cités comme tels. Pour alléger le texte, et éviter ces fameux doublons qui sont la honte des compilateurs, je me contenterai par fois d'un lien faisant renvoi.

[1] Le menu Aide de nombreux logiciels s'orne souvent d'un sous-menu À propos de qui remplit une fonction un peu différente : indiquer le numéro de version, les divers © et parfois le nom des co-auteurs.

[2] Son état civil serait, plus précisément, Paul-Émile...Mais pourquoi le site de l'Académie Française, comme pas mal d'autres d'ailleurs, escamote-t-il le premier prénom ?
Une recherche complémentaire m'a permis de l'identifier comme prénommé Paul-Maximilien-Émile...Je m'en tiens là.

[3] ...Au régiment...j'avais un camarade que justement monsieur me rappelait un peu. A propos de n'importe quoi, je ne sais que vous dire, sur ce verre, par exemple, il pouvait dégoiser pendant des heures, non, pas à propos de ce verre, ce que je dis est stupide, mais à propos de la bataille de Waterloo, de tout ce que vous voudrez et il vous envoyait chemin faisant des choses auxquelles vous n'auriez jamais pensé.
Marcel Proust in Du côté de chez Swann.