écriture grise

[*]

Depuis des siècles les éminences grises
de l'écriture
nourrissent de textes essentiels
les armoires secrètes des institutions.

Écriture grise  .





La grisécriture,
ordinaire savoir mis
en pages obscures.

Depuis près de cinquante ans, j’écris. Et j’aime ça. Et j'en ai vécu...

Certains des résultats de mon activité écrivaine sont disponibles dans ce chapitre.
D’autres, pour lesquels l’aspect schématique est plus développé, ont été rangés dans le livre d' images

Dans la section Traces , vous trouverez des éléments bibliographiques, ou des liens renvoyant à des formes de présence sur le MMM [1].

La littérature : 1/10 000° en librairie, 9 999/10 000° ailleurs

Écolier, étudiant, ingénieur, cadre, consultant, formateur, j’ai pratiqué la littérature grise, celle qui mérite des corrections, puis des appréciations, puis enfin un salaire ou des honoraires, sans parler de l’estime ou de l’irritation de ses correspondants.

Pour la grise, fouillez dans les sections consultance, méthodologie, pédagogie ou technologie de ce chapitre.

L’écriture poétique, comète isolée dans la galaxie des formes

Une seconde écriture, à la fois gratuite et coûteuse [2], l’a accompagnée : l’écriture mauve de l’apprenti poète.

Elle fut hébergée par des courriers personnels, feuilles lycéennes, journaux locaux ou nationaux, poézines ronéotypés, éditions à compte d’auteur, autoéditions, passages en revues, affiches, anthologies, cédéroms, sites littéraires.
Elle s’étendit à des éditoriaux, l’animation d’ateliers d’écriture, des études critiques, des chroniques, de la recherche en poétique…

Pour la mauve, feuilletez le chapitre Poécriture et ses sections reprenant les titres de mes ouvrages, édités ou en cours de rédaction, ainsi que le travail du poète : critiques, éditoriaux, poéticaction, préfaces, varia 2.

Les travaux discrets d’un compagnon des mots

Une troisième s’est greffée sur les deux autres, fermant le triangle : l’écriture translucide du cherchant, parti sur le chemin des symboles, visitant l’intérieur des mots pour quérir la parole perdue.

Pour la translucide, faites-vous reconnaître.



[1] MMM : Maillage Médiatique Mondial, le WWW regardé d’un autre point de vue, en nadirisant le zénith…. Au passage rendons hommage, comme la Reine d'Angleterre sût le faire en son temps, à Lord Tim Berners-Lee, l' anobli créateur du concept de World Wide Web [ mais pourquoi oublier son collaborateur et complice Robert Cailliau ? ]...qui sut piloter l'unification du foisonnement sans le mettre dans le carcan d'une licence...

[2] Cratuite et goûteuse ?

[*] En 1881 les Archives Secrètes Vaticanes occupaient trois salles de l’étage noble, contiguës au salon Sistino de la Bibliothèque Apostolique, et six salles du second étage, cédées par Alexandre VII en 1660.

Au moment de leur ouverture, les archives contenaient uniquement les fonds des Armaria (parmi lesquels les précieuses archives du Concile de Trente, qui furent parmi les premières à être étudiées lors de l’ouverture), les séries de l’Archivum Arcis, et divers documents politico-diplomatiques de la Secrétairerie d'Etat (y compris ceux de certaines nonciatures importantes), avec d'autres fonds plus modestes (y compris des fonds familiaux) du XVe au XVIIIe siècle.

Cette illustration représente une des armoires d’origine en peuplier (circa 1610), frappée des armes de Paul V, contenant les volumes recueillant la documentation du Concile de Trente. J'ai pensé que cette illustration colorée de la littérature grise était de bon aloi...