accueil du portail   .

clefs


Jean-Pierre Desthuilliers,
régisseur du domaine adamantane.net,
et ses partenaires,

présentant avec humilité les clefs de ce portail à leurs lecteurs, espérant leur clémence.

Le portail de ce domaine donne accès; par différentes allées,  à :

♦ mon site personnel écritures polychromes et expérimentales
♦ des rubriques présentant des auteurs, et plus généralement des artistes, connus et moins connus
♦ des sites d'acteurs de la vie culturelle :  revues littéraires, associations,...
♦ des sites réalisés en hommage à des personnalités du monde artistique et littéraire
♦ un espace privé , un cryphe [?], consacré à des recherches symboliques
♦ mon blogue, étonnements systémiques et libertaires
♦ un wiki construit dans la perspective d'expériences d'écriture collaborative



Pour l'utiliser plus facilement, consulter les rubriques



Merci d'être venu jusqu'ici, et bonne visite du domaine Adamantane.
Le livret d'accueil

Le bouquet de sites ➨
Le site central ➨
Les sites associés ➨
La polygraphie ➨
Les mots-clefs ➨
Les référencements ➨
Le webmestre ➨
Les notes ➨







Crédits

Jean-Simon Berthelemy
Le Siège de Calais 1779
Huile sur toile 3 X 3  m
[* réf]

Le bouquet de sites ici associés : portail ou échangeur ?

échangeur En théorie orthodoxe portalienne, un portail web est un type de site qui propose une compilation thématique de ressources d'un domaine déterminé, sans proposer nécessairement d'information par lui-même. Le mot est ici utilisé dans un sens plus large, qui déborde celui de table des matières.

En effet Adamantane.net considéré comme portail permet d'accéder :
  • A - aux divers chapitres du site principal, détaillés ici
  • B - à des sites complémentaires, par des allées spécifiques : le blogue, le wiki, et d'autres si besoin.
  • C - à des sites associés qu'il héberge, sites identifiés là
  • D - à des sites externes dont la webmestrance est assurée par l'adamantaneur
  • E - par le biais de son trésor et de sa desmothèque, à des sites externes indépendants, mais avec lesquels existent des liens de natures diverses : synergies, ressemblances, complémentarité...


Le site central : littératures polychromes et écritures expérimentales

Vous vous interrogez : que peut bien contenir ce site ?
Surtout avec un nom pareil. Et introduit par ce titre aux douteux oximores [1 dév] !
Pour accéder sans détours à l'essentiel du contenu, entrez par l'une des portes :

Écriture grise pour ouvrir divers compartiments de mon propre travail écrit comme ingénieur, cadre ou consultant. [10]

Ecriture polychrome [6] regroupant :
  • Poécriture , poèmes de formes diverses, répartis entre neuf recueils et les années 1955 à 2013,
  • Ecrivainerie , proses littéraires - ou se voulant telles - le plus souvent à propos d'écrivains, connus ou moins connus., et ne tous cas de personnalités que j'ai d'une manière ou d'une autre fréquentées.
  • Miscellanées ,textes sans prétentions, sur les thèmes les plus variés, nés du seul plaisir d'écrire librement.

Imagerie, pour regarder collages, gravures, dessins, gribouillis, manuscrits, photographies, maquettes, pictes, schémas, sémagrammes, vignettes... Ces images sont commentées, connectées à des épisodes ou des circonstances, parfois à des thèmes de recherche.

Itinéraire, rassemblement de documents plus personnels et parfois résolument autobiographiques...Évocation de projets, analyse de situations marquantes, personnes remarquables rencontrées, fresque des métiers et des entreprises, voyage dans les habitats. A chaque section son labyrinthe...

Anthologie ensemble de pages consacrées à des artistes, vivants ou disparus, sur l’œuvre desquels je désire donner des informations, auxquels je désire manifester intérêt ou le plus souvent reconnaissance. L'annuaire de mes influenceurs est ici...Je m'y comporte en bibliographe, en critique d'art, en anthologiste
Paysage de Toscane, par Henri Landier

paysage de toscane [7]
Henri Landier



Sites associés rassemblés dans le chapitre Hébergerie



Chutes d'Iguazu - Argentine & Brésil


Cascade de Tvindefossen - Norvège




Cascade Zion National Park - Utah - USA

► Les éditions du Batelier – Une experte en imagerie à réalisé un petit futharkaire pour débutants en 24 leçons, une variante des 22 arcanes majeurs du Tarot de Marseille, et la suite 22 images de symboles pour l'apprenti sage. L'accès direct est à l'adresse www.lebatelier.net.

► Le Cerf-Volant - Ce site, provisoirement limité à une page d'accueil...provisoire, vise à occuper l'e-espace en y marquant la borne d'entrée du territoire littéraire, poétique et convivial du cahier littéraire Le Cerf-Volant. Sa référence naturelle est www.lecerfvolant.net

► La Jointée  – L'association littéraire La Jointée, la revue poésie et arts  Jointure, et la collection Les œuvres jointes sont regroupées à cette adresse. Pour faire bonne mesure, et un pied de nez à l'habitude qui consiste à écrire les noms de site à l'anglaise, c'est à dire sans les indispensables accents qui ornent nos voyelles pour en préciser la prononciation, le site de l'association existe sous deux identités : www.lajointee.com et www.lajointée.com.

► Cristaux de mémoire  – Aider à créer et faire vivre une association du genre les amis de Jacques Arnold, mais dont l'intitulé serait moins banal, a pour but  non de lui  rendre un hommage qu'il aurait lui-même jugé superflu si l'affaire s'en tenait là – quoique... – , mais surtout de proposer à de plus jeunes de partager ce que certains de ses proches ont reçu de lui. Telle est la raison d'être du site www.jacques-arnold.net.

► Atelier d'Art Lepic – Site non officiel en cours de méditation, destiné à diffuser une interprétation personnelle de certains aspects de l’œuvre d'Henri Landier. Sera plus tard connu sous le titre distinctif www.henri-landier.net.

► Stridulations de griot – Site de mémoire amicale, en germe dans la page Michel Martin de Villemer du chapitre Anthologie du site principal. A toutes fins utiles, l'adresse www.michel-martin.net lui a été réservée.

► Jacques Bergier – Ce site, www.jacques-bergier.net, est une des nombreuses manifestations de l'association Les amis de Jacques Bergier, association animée par Patrick Clot, Claudine Brelet et quelques autres, et à laquelle sont associés d'autres sites et une liste de discussion. Il y a aussi la préparation du livre d'hommages du trentenaire...et le blogue...

► Michel Bouts & le Gai Savoir – Il s'agit ici de rassembler les éléments déjà présents dans le chapitre Écritures polychromes (Écrivainerie | Préfaces | Sang Breton)ainsi que les divers documents mis en ligne antérieurement sur un site aujourd'hui disparu, dont www.michel-bouts.net veut prendre le relais.

► Nicole Louvier  – www.nicole-louvier.net, site déclaré non officiel et conçu à la mémoire de Nicole Louvier, femme libre, poète, musicienne, chanteuse et romancière.Sa création a été annoncée dans un papier publié sur les blogues adamantane.orgue et chansons pour vivre, ainsi que sur la page consacrée à Nicole Louvier sur WikiPédia.

► Revue Jointure

► La bougie du sapeur  – Vous êtes bien là sur www.labougiedusapeur.com, site officieux conçu à la mémoire du sapeur camember, qui portait la hache et le tablier à la fin du Second Empire, et faisant de manière gratuite et désintéressée – je me demande comment il est possible d'écrire des choses aussi nain vert sans barbe ...– la promotion de la publication quadriennale la Bougie du Sapeur

► La Vache Orange



Sites associés en tant que chapitres isolés

Sillages, le site de Christine Guilloux

Salon orange, le site de l'association Salon Orange

Site externe


► Elie-Georges Berreby






La polygraphie

Si vous lisez que je suis ingénieur en poésie, consultant en symbolisme, que mon écriture est polychrome, et même tantôt grise, tantôt mauve, voire translucide, me croirez-vous ?
Et pourtant, si vous lisez les tex tes ou regardez les images ici mis en ligne, vous verrez que si j’exagère, c’est avec modération.

  • Si vous abordez ces rivages à l'issue d'une navigation dans les eaux du net, cette p(l)age de bienvenue vous est spécialement dédiée.

  • Si vous y faites escale en en connaissant déjà le rédacteur, vous pouvez soit terminer la lecture de cette page, soit faire auparavant un détour par la section Dédicace .

Attentes, désirs et offres…

Que vous importe, me direz-vous, de connaître mes préoccupations, de prendre connaissance de mes interventions, puisque vous gérez déjà les vôtres. Mais imaginons que vous ayez des propositions à faire en retour, ou d’autres idées sur le sujet : peut-être avez-vous envie de vous associer à ma recherche, de m’accueillir dans la vôtre ? Il nous suffit de prendre contact

Aucun des documents proposés à lecture n’est verrouillé par un cadenas de propriété mentale. J’en ai fait un des principes de ce site. Et de mon activité. Alors, s’il vous plait, volez-les s’il vous plaisent : no copy-right, mais droit-de-copier. Donc plutôt un copy-left [2]

Le temps des projets qu’il faut oser achever est arrivé. Mon projet 2004-2005 avait plusieurs aspects. Ce site en est un. Votre passage ici aussi. Je vous en remercie. Le projet actuel continue dans la même direction.
Mais comment peut-on en venir là ? Par quel processus l’enfant vacciné à l’encre violette devint-il internaute et (mal)traiteur de textes ? Vous pouvez garder pour une autre visite la consultation de cet itinéraire.
Et comme savoir qui vous interpelle fait partie de vos droits, je me suis permis d’y résumer -un peu à mon avantage- un passé d’intérêt hélas moyen…

Pour vous remercier d’avoir été au bout cette première page, je vous offre des liens vers des personnes amies, et aussi vers des sites trouvés au fil de mes explorations et qui m’ont intrigué, puis été utiles.
Enfin, afin de faire connaître et de diffuser des travaux qui me plaisent, j’ai greffé sur ce site une branche éditoriale, dont j’assume le risque ; je l’ai ouvert à des publications d'auteurs, connus et moins connus et à la présentation d'associations littéraires.




J'ai longtemps cheminé aux côtés de mes textes
Dans l'illusion sacrée que j'en étais l'auteur,
Heureux d'être architecte et maçon à la fois,
M'imaginant créer mon arche polygraphe.

Mais un moment, lucide, ai perçu que j'étais
Diseur sous influence, écrivain sous contrôle.
Mes démons sont les mots, et mon enfer intime
D'être mis à géhenne par décret du logos.

Horde des verbes nus qui tant me persécute
À quoi mon me terrer dans la tranchée silence,
Puisque je dois céder au poids de tes assauts
Et par réflexe hurler le cri qui me libère.

Qui me délivrera du dragon métaphore ?
C'est lui qui me terrasse, et me force à tracer
Dans le sable des sons ces phrases ambiguës
En l'honneur de dieux fous riant de mes frayeurs.

Voilà la marée noire aux ressacs obsédants
Des rythmes anguleux qui modèlent et scandent
L'écriture arrachée au chaos d'un délire
Qu'une hypnose organise et me pousse à écrire.

Oh, souffle opprimé par le corset des syntaxes,
Toi qui croyais sculpter librement la parole,
Tu ne fais qu'obéir aux desseins indécis
D'un destin incertain qui décide pour toi !

Dans le combat des mots vainqueur par contumace,
Bien que certain d'avoir mérité d'être lu,
Un doute s'insinue qui fracture ma gloire :
Est-ce de moi que vient ce fatras dérisoire ?

Mots-clefs



Un outil de recherche vous permet de trouver les pages associées à tel ou tel mot-clef. Vous pouvez aussi tenter votre chance en explorant les arborescences. Dans les eaux [4] portuaires de ce site, la navigation répond à quelques règles que nous avons voulues simples. Le guide du visiteur les résume. Un plan du site vient progressivement compléter les aides.

Et pourquoi donc adamantane ? Pourquoi pas épalourdine ou dromaludaire ? Ma réponse est cachée quelque part dans tout ce fouillis polygraphique [5] . Alors……cherchez, et vous trouverez. Sinon, demandez, et on vous donnera.

Pour en savoir plus sur ce cristal mystérieux qu'est l'authentique adamadatane, une référence sérieuse...
Revenir au sommaire

L'entité éditoriale


Version courte bilingue

Adamantane is an Internet portal , dedicated to knowledge and training, connected to numerous websites, a blog and a wiki, and hosting artists, writers, poets and cultural societies.  Adamantane also contribute to commons-based peer projects, like Wikipedia and Agoravox.


Adamantane est un portail internet, consacré à la formation et au savoir, conduisant vers de nombreux sites, un blogue et un wiki, et hébergeant des artistes, écrivains, poètes et des associations culturelles. Adamantane s'implique aussi dans les projets collaboratifs, comme WikiPédia ou AgoraVox.

version longue

Adamantane (code NAF 63.12Z ) est une entité éditoriale autogérée, non marchande. Sa vocation :
* héberger des associations culturelles,
* faire connaître, en publiant leurs références et des exemples de leurs travaux, des écrivains, des poètes, des chercheurs, des artistes, des essayistes,
* gérer un espace d'écriture collaborative
* mettre à la disposition des cadres d'entreprise et des consultants un retour d'expérience sur le management et le conseil
* alimenter une réflexion dite d'étonnement systémique et libertaire.

Adamantane utilise à ces fins un site portail, des sites secondaires, un blogue et un wiki.

Les notions d'effectif et de positionnement ont peu de sens.
Il y a à ce jour 22 auteurs publiés ou en cours d'intégration, 7 associations directement hébergées et 2 sites autonomes conçus et webmestrés par Adamantane.
La desmothèque – bibliothèque de liens – d'adamantane référence de manière incitative et documentée 7 sites d'artistes, de consultants, de philosophes, et de manière plus restreinte 35 sites personnels, associatifs, ou d'influence soit européenne soit mondiale.



Revenir au sommaire

Les référencements


La propriété Adamantane est référencée par divers portails et sites.


Le webmestre

Ici,   hier,   here,   qui,   aqui,   quelques informations sur le propriétaire.
Pour les lecteurs du Persan (Farsi) et du Mazandarani aussi... [12]
Jean-Pierre Desthuilliers


Utilitaires et auxiliaires

Ce paragraphe contient
► des liens utilisés par le Webmestre pour la gestion courante du site. Ils sont regroupés ici par commodité. Il s'agit de sites ouverts à tout internaute et y accéder ne présente aucun intérêt particulier.
► le lien interne d'accès aux procédures, qui n'a d'utilité que pour les utilisateurs autorisés à utiliser le système de tenue à jour du chapitre du portail qu'ils ont à gérer.
  • Accès aux procédures de tenue à jour de ce portail
  • Accès à Over-Blog, la plate-forme de gestion d'adamantane.orgue
  • Accès à FeedBurner, le système de syndication d'adamantane.orgue
  • Accès aux feuilles de style
  • Accès à Gandi, gestionnaire du domaine adamantane.net




[?] Cryphe, ou espace privé, ou espace secret.
..
Cryphe est quasi-néologisé du grec ancien κρύφος — cachette, mise au secret…— qui partage son radical avec crypte.
Isabelle Tiret, dans son papier : les antres souterrains et leurs métaphores, rappelle ce voisinage.
Noter au passage que cryphe est le parfait anagramme de cypher / cipher, qui en anglais désigne à la fois le chiffre zéro – et non pas un chiffre, qui se dit a figure / a digit — , et métaphoriquement la nullité d'une personne.
Les liens entre décrypter et déchiffrer sont ...démasquables. Chiffre et cryphe sont-ils plus proche que phonétiquement ? Le mot chiffre viendrait de l'arabe sifr – أَلصِّفْر ʾ / aṣ-ṣifr –, signifiant le vide, le secret. Quelle est donc l'étymologie de sifr ?
Dans les langues latines, nous trouvons xifra (Catalan), cifra (Italien et Espagnol), cifră (Roumain). le zifer allemand, le ciffer danois, le cyfra polonais et même le Цифры / tsifry russe ont un air de famille.
La racine sémitique SFR engendre, en hébreu ancien, le mot SéPHiRa, SéPHiRoth, le chiffre. A rapprocher du SiFR arabe.   

[1 dév] Oximore et oxymore semblent s'écrire tous deux...Rien d'anormal à ce que des écritures puissent être dites expérimentales, l'oxymore   — ou oxymoron (prononcer :«aux six mots ronds...»)  pour ceux à qui la francisation du mot grec semble inutile — étant un  mode d'expérimentation par combinaison de mots utilisable en écriture.
Littéralement, oxymoron, forme substantivée de l'adjectif ὀξύμωρος : oxymoros, construit par addition de :
  • ὀξύς : oxus : fin, aigu, acide,  pointu, tranchant, au propre comme au figuré, et de
  • μωρός : moros : émoussé, insensé, niais...(peut-être du sanscrit murah : fou ?)
signifie quelque chose comme « fin sous un air niais », ou, en oxymorant l'expression, fin-niais, comme fin-saoûl....
Il est en famille avec oxyde et oxygène, oxyton et ... oxymoriste.

Les éphémères Éditions de l'Oxymore, créées en 1999 à Montpellier ( † 13 juin 2008) par Gregory Silhol et Léa Silhol ( voir aussi ici ), ont publié ont publié des ouvrages relevant de la littérature de l'imaginaire fantastique. Reste à savoir le pourquoi du choix de l'égide oxymore.

La polychromie potentielle de certaines littératures est moins évidente à affirmer. La littérature (du latin litteratura:...écriture !) visant à se voir reconnaître une valeur esthétique, des qualificatifs faisant référence à d'autres sens que la vision des couleurs seraient envisageables : littératures dansantes, odorantes, goûteuses, sculpturales, harmonieuses...

[2] Tout , ou presque, sur le copy-left…, la copyleft_attitude et la licence art libre

[3 dév]

sérendipité est une traduction possible du terme anglais serendipity inventé par Horace Walpole en 1754, à partir du conte les trois princes de serendip. Ce mot qualifie le talent qui se manifeste en réalisant, à première impression par hasard, une heureuse découverte. Fils d'un premier ministre britannique, Horatio Walpole est identifié comme l'un des premiers rédacteurs de romans gothiques, ou romans noirs...Serendip serait un des noms anciens de l'île de Ceylan.
Ce mot insolite, parfois orthographié à tort sérenpidité (peut-être par attraction de stupidité, avidité, etc...), fait pas mal parler de lui dans la blogosphère.
Certains pensent que laisser l'inconscient aux commandes permet de trouver une solution à un problème que l'exercice de l'intelligence rationnelle ne parvient à résoudre.
Un colloque a été convoqué à Cerisy en 2009 pour en débattre, et un livre sur ce thème a été publié. Lire De la sérendipité dans la science, la technique, l'art et le droit. Leçons de l'inattendu, de Pek Van Andel et Danièle Bourcier, éditions L'Act Mem, 304 p., 23 €.
Pierre Le Hir en a parlé dans Le Monde daté 26 juillet 2009.Son papier est aussi ici.
Un pudique M.GN dans Le Monde daté 25 août 2012 en parle comme cet art de découverte inattendue où l'intelligence et la chance se donnent la main, à propos de heureux hasards en médecine.
Le mot sérendipité ne serait entré qu'en 2012 dans les pincipaux dicos français...



[4] Métaphore oblige…

[5]

Polygraphe, associé à Troglodyte, est un des jurons qui échappent à Archibald Haddock pour stigmatiser les occupants d'un véhicule qui refuse de s'arrêter alors qu'il tente de regagner Cervens (Haute-Savoie) en autostop, en compagnie de Tintin et de Milou. Voir in L'affaire Tournesol, édition 1957, page 34, strip 2, case 4 inf.
Noter que les deux mots ont le même nombre de lettres et de syllabes, et 50% de lettres communes.


Polygraphe et troglodyte ont, fait remarquable, la lettre y en commun.  Sur les 224 jurons répertoriés dans le Argoud, 22 , soit 10 %, contiennent un y. Étonnante proportion... [11]
Pratiquée de manière particulière par Archibald Haddock dans le domaine des exclamations défoulatoires, la polygraphie est affaire de polygraphes. Ce mot semble voué,  à travers ses diverses acceptions, à diverses aventures. S'il désigne une variété d'écrivain, du genre touche-à-tout, tel Victor Hugo ou Denis Diderot - je cite Albert Algoud, in le haddock illustré, page 72 - et objet d'étude du fait de l'énigme que pose l'apparente absence volontaire de spécialisation, il désigne aussi un outil neuro-scientifique, souvent appelé détecteur de mensonge .
Le rapprochement est cruel, non ?


D'autres acceptions, plus rares, correspondent à d'autres interprétations étymologiques :

[6] Encore un néologisme facile !

[7] Le certificat d'authenticité n° 2487 mentionne :

  • Titre de l'oeuvre : Cyprès à Fornacette
  • Nature : Aquarelle, signée et datée en bas et à gauche Landier, 22.3.87
  • Année : 1987
  • Référence : V.40 p 9c
  • Dimensions : 52 cm x 73 cm
  • Thème représenté : Les longues flammes sombres des cyprès raient les collines jusqu'à l'horizon. Leur vert profond fait ressortir les tons clairs et chauds des cultures qui les environnent. Cette œuvre est le reflet de la Toscane traditionnelle telle que l'ont vu les enlumineurs et les peintres du quattro-cento
  • Attestation : Henri Landier, peintre et graveur, certifie être l'auteur de l'œuvre représentée ci-contre. Paris, le 1° octobre 1992.

[8] Durée approximative non contractuelle...

[*] Les bourgeois de Calais présentant les clefs de leur ville à Édouard III (3 août 1347). Selon les Chroniques de Jehan Froissart
Ils se nommaient Eustache de Saint-Pierre, Jean d'Aire, Jacques et Pierre de Wissant, Jean de Fiennes, et Andrieu d'Andres.

[9] Le mot orpologie a été créé pour désigner la toute nouvelle science des orp. Qui pense orp songe aussi à orpothérapie. Des liens peuvent être tissés entre orpologie et mémétique. Par contre, si orpaillage n'est pas récolte des orp, ni orpiment  emploi, un moderne orphisme pourrait rénover l'ancien. L'orpologie est un des concepts portés au rôle d'équipage du Nootilus.

[10] Une telle définition peut conduitre le lecteur à considérer ce chapitre comme l'équivalent, à titre vaguement posthume, d'un e-portfolio. Ce support spécifique est prôné par les conseils en carrière pour les étudiants ou les jeunes cadres.Il n'a guère d'utilité en post-carrière, sauf peut-être de permettre la diffusion de petits lambeaux d'expériences du type bouts-de-ficelle-pouvant-servir-à-quelque-chose.

[11] Voir : Albert Algout , le haddock illustré, l'intégrale des jurons du capitaine, Editions Casterman, Tournai, 1991.

La liste des insultes en y : Bayadère, Clysopompe, Cow-Boy de la route, Cyanure, Cyclone, Cyclotron, Cyrano à quatre pattes, Doryphore, Dynamiteurs, Gyroscope, Hydrocarbure, Nyctalope, Ornithorynque, Oryctérope, Phylactère, Phylloxera, Polygraphe, Pyromane, Pyrophore, Troglodyte...

Semblent manquer à sa liste : Amphitryon, Chrysanthème et Crétin de l'Himalaya, mentionnés dans  l'énumération publiée sur Wikipédia.

[12]Ce qui permet à environ 1 160 000 personnes de prendre connaissance de cette notice !





hebdotop est un outil de positionnement de site et de statistiques qui propose un répertoire par catégories. Rechercher «littératures polychromes et insolites» dans la rubrique culture/arts/littérature.




Jean-Pierre Desthuilliers MyZiki est un réseau de contact .. Dans le doute, ne pas se fermer de porte et laisser la sienne ouverte à d'autres.

L'anneau des auteurs de Joseph Ouaknine est un ensemble de sites dont les rédacteurs ont décidé, à son initiative, de se signaler mutuellement . Ces liens auraient dû figurer dans la desmothèque . Or les membres de l'anneau sont convenus de placer cette case sur la page d'accueil de leur site. Il y a donc dans la desmothèque un lien interne pointant sur cette case.




litterature