Christine Guilloux

Ouvrages à paraître

Autres occasions d'itinérer avec Christine Guilloux, d'îles en passages, de mirages en panaches, de rives en territoires, de témoins en marqueurs...
Autres occasions de voyager au plus profond de soi  ou en cabotage, selon l'humeur du jour, de l'instant, selon l'humour qui vient au propos séant ou impertinent, selon l'amour toujours...
Autres occasions de réveiller en vous l'auteur-compositeur-interprète...


► faces et façades, ouvrage collectif, aux Editions Zhor.

Photographies et textes d'écrivains, exposés en la Galerie L'Atelier Cinq à Arles du 5 juillet au 30 juillet 2011. 
Quelques lignes de Christine Guilloux pour un regard oblique, une entrée en Arles, un dévoiement. Lumières et voiles sur les façades. Face et pile. Quelques lignes pour défier les apparences ?
♦ Pour en savoir plus...




► du coeur à l'ouvrage
, essai sur le thème de la lecture,
avec une préface de Claude Hagège

Cela même dont on allait désespérer, un miracle peut le faire advenir, contre toute attente! Du miracle, n’a-t-il pas quelques aspects, ce livre d’énergique conviction, où l’auteure, d’une plume alerte et incisive, part en campagne pour exalter non plus les tentations de fuite dans les stratégies de gain matériel, dans la frénésie des nomadisations touristiques sans fruit, dans la dispersion des entretiens vides, mais tout simplement une somptueuse activité sédentaire, par quoi s’enrichissent le cœur et l’esprit ? Quelle activité donc ? Celle dont s’éloignent de plus en plus tant et tant de Français, complaisamment vautrés dans les vains discours sur une culture française qu’ils ne cultivent plus : la lecture, ni plus ni moins ! Non pas celle des directives de métiers, des écrans de publicités, des feuilles de mode ou des pages de jargons médiatiques. Mais la lecture des textes littéraires, Christine Guilloux en analyse dans ce livre, avec autant de pertinence que d’enthousiasme, toutes les facettes, jusqu’aux moins prospectées: dialogue continu et approfondi entre l’écrivain et le lecteur, lieux, humeurs et même manies de lecture, méthodes, rythmes, mesure, choix, prise de possession du livre. C’est un vaste voyage à travers les territoires du lisible, bibliothèques d’hier, banques électroniques d’aujourd’hui.

Ainsi, de tout ce que la lecture façonne et consolide dans  notre être intime, l’auteure donne mille preuves et autant d’images, en appelant les plus fins et les plus pénétrants intercesseurs, dont Montaigne, Proust, Morand, Pérec, Calvino, Eco, pour n’en citer que quelques-uns.

En lisant ce livre, on se prend à rêver qu’un  nombre croissant de nouveaux lecteurs, qui jusqu’ici investissaient ailleurs leurs pulsions de plaisir et leur soif d’émotions, deviennent des amoureux de la littérature. À n’en pas douter, ils seront reconnaissants à Christine Guilloux pour tout ce que, en les incitant à lire les livres qui leur apportent d’innombrables et précieuses saveurs, elle leur permet de découvrir en eux-mêmes de beauté cachée, grande et belle ombre de leur vie qu’aucune lumière n’avait encore transformée en étincelant éclat.

                                                                                                                 Claude Hagège


► terreaux et vadrouilles de domovoï, ouvrage ludique, avec illustrations

► monuments aux morts, ouvrage de poésie en prose, illustrant des photos de Patrick Rana-Perrier